Allergies

Dr Philippe Auriol

 

   Index | Maladies Allergiques | Bases immunologiques | Liens

 
Fiche pratique, les lactones sesquiterpèniques

 

Les Lactones sesquiterpèniques appartiennent essentiellement à quatre familles: les astéracées (ou composées), les Lauracées, les Frullania et les magnoliacées. On les trouve donc dans tous les produits qui en sont dérivés.

Les astéracées sont responsables des "allergies de la Toussaint" au travers des chrysanthèmes, mais aussi via les reine-marguerite, les ambrosias, l'arnica, les armoises, l'inula (ou grande aunée), les pissenlits, les dahlias...

Les réactions d'asthme, d'urtiaire ou d'eczéma sont aussi fréquentes que les eczémas de contact.

Certains légumes en font également partie (artichaut, laitue, scarolle, endive, chicorée, salsifis et topinambour), certaines épices également (estragon).

Le laurier noble est le principal composant des lauracées pour notre région, il est présent sous forme d'huile de laurier ou dans des baumes (Vegebomí).

Les frullania représentent des mousses se développant sur les vieux murs et sur les troncs des arbres à feuilles caduques (hêtres, chênes...).

Enfin, les magnoliacées qui sont chez nous principalement représentées par le magnolia grandiflora.


Les lactones sont donc principalement retrouvées dans les situations suivantes (liste non exhaustive):
  1. Industries du bois
  2. Abattage et découpage du bois
  3. Sylviculture
  4. Manipulation d'Astéracées, de Lauracées, de Frullania (fleuristes)
  5. Applications de topiques (huile de laurier, Vegebomí)

[retour en haut]


Avertissement aux visiteurs : Aucune suite ne sera donnée aux messages demandant un diagnostic ou une conduite à tenir face à certains symptômes. En cas de problème, consulter un médecin est la seule attitude à adopter. Pour toute aide ou assistance complémentaire en cas de maladie grave et/ou rare, renseignez vous auprès de votre médecin et des associations de malades.



   http://allergie.remede.org | Nous Ecrire