Allergie

Dr Philippe Auriol

 

   Index | Mécanismes | Maladies Allergiques | Bibliographie |

 
Les profils Th1/Th2, ou l'ambiance cytokinique...

 

La balance Th1/Th2 est une notion qui date des années 90. On a observé que certaines souris à profil cytokinique particulier étaient bonne productrices d'anticorps de l'allergie (IgE) alors que d'autres non. On a isolé chez elles deux types de lymphocytes ceux que l'on a appellé Th1 aidant à la création d'une réponse cellulaire et ceux aidant à une réponse d'"allergie" appellés Th2. (Actuellement, on envisage une population intermédiaire chez l'homme évidemment appellée les..Th3!)

Chez l'homme les théories actuelles veulent que l'on ait des lymphocytes immatures qui donnent des cellules CD4+ naïves sécrétantes d'interleukine2 (IL2), ces cellules deviennent ensuite des lymphocytes dits "Th0" sécrétant des interleukines 2, 4, et de l'interféron gamma.

Selon le contexte cytokinique (et certainement aussi la génétique) l'organisme est orienté vers une réponse de type:

  • Th1, ces lymphocytes sécrètent de l'IL2, 3 de l'INFgamma et du TNFbéta. Ces cytokines sont responsables d'une activation des cellules B, T, CTL et NK, d'une prolifération et différenciation des cellules B, d'une stimulation à la présentation des antigènes. L'INFgamma inhibe la prolifération des Th2.
  • Th2, ces lymphocytes produisent de l'IL3, 4, 5, 6 et 10. Ces cytokines permetant de favoriser la synthèse des IgE (IL4 et 10), le développement et l'attraction des éosinophiles (IL 5 et 6), de stimuler l'hématopoièse (IL3). De plus l'IL4 et 10 inhibent la prolifération des Th2.

Il existe donc clairement une balance entre les deux voies les circonstances environnementales (anté, pré ou post natal) venant modifier dans un sens ou dans l'autre ce que la génétique nous a donné comme profil. Une fois encore l'inné et l'acquis sont étroitement mélés.

[retour en haut]

 

 


Avertissement aux visiteurs : Aucune suite ne sera donnée aux messages demandant un diagnostic ou une conduite à tenir face à certains symptômes. En cas de problème, consulter un médecin est la seule attitude à adopter. Pour toute aide ou assistance complémentaire en cas de maladie grave et/ou rare, renseignez vous auprès de votre médecin et des associations de malades.



   http://allergie.remede.org | m' écrire