Allergies

Dr Philippe Auriol

 

   Index | Mécanismes | Maladies Allergiques | Bibliographie

 
Mastocytes et basophiles, cellules déclenchantes

 

Les réactions allergiques font suite à l'activation de cellules cibles par le "capping" d'anticorps de type E sur leur membrane.

Cette activation est responsable d'une cascade chimique que nous allons brièvement aborder.

1/les acteurs,

les polynucléaires basophiles et les mastocytes ont été découverts par Ehrlich vers 1877 et ont été appelés ainsi en raison de granules spécifiques dits "métachromatiques" intra cytoplasmiques. Ce sont les principales cellules porteuses de récepteurs membranaires pour les IgE.

  • Le mastocyte, ou plutôt les mastocytes. cellules tissulaires de taille variable (15 à25µ). En effet on en distingue deux types comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-aprés. On parle de mastocytes "muqueux"(ou T) et de mastocytes" conjonctifs" (ou TC) les premiers étant thymodépendants et les deuxième non. En tous cas leurs propriétés sont sensiblement différentes:

 

Mastocyte
Muqueux
Conjonctif
localisé
muqueuse
peau, sous-muqueuses
Thymopdépendance
+
_
Granules
peu nombreux
nombreux
histamine (en pg/cellule)
0,5 à 2
3 à 15
Protéases neutres
tryptase
tryptase, chymase, cathepsine G, carboxypeptidase
Sécrétions
PGD2 LTC4
PGD2 PAF
Effet du cromoglycate
non
oui
protéoglycanes
héparine et chondroïtine sulfate
héparine et chondroïtine sulfate

 

  • Les basophiles, cellules circulantes thymodépendantes d'environ 12 à 14µ, contiennent en plus de l'histamine (1à 3pg/c) une substance kallicrèine like responsable de la partie oedémateuse observée lors des réactions d'allergie généralisées.

2/les médiateurs

Ces cellules une fois activées libèrent deux types de médiateurs, les préformés, libérés de façon instantanée, et les néoformés qui seront responsables de la réponse retardée dans l'allergie immédiate (tout arrive...).

Préformés
Mastocytes T
Mastocytes TC
Basophiles
Histamine
+
++
+
Héparine
+
+
Chondroïtine Sulfate
+
+
+
Protéases neutres
+
+
+
basophil kallicrein of anaphylaxis
-
-
+
Tryptase
+
+
-
ECF-A
+
+
+

Les effets des préformés sont: vasodilatation, augmentation de perméabilité capilaire, attraction de polynucléaires, activation du complément etc...

Dès la libération des substances "en stock" les mastocytes et basophiles synthétisent d'autres médiateurs qui ont pour but de prolonger l'inflammation et d'accentuer la réponse, ce sont les "néoformés":

Néoformés
effets
PGD2 Bronchoconstriction, spasme des muscles lisses
LTC4 Contraction des muscles lisses, trouble de la contraction cardiaque
PAFacéther Contraction des muscles lisses, hypertension pulmonaire, vasoperméation,vasodilatation par réflexe d'axone, trouble de la contraction cardiaque, prurit, chimiotactisme (pour éosinophiles, neutrophiles, plaquettes, macrophages)
IL1 Activation des cellules B et T, chimiotactisme, fièvre
IL4 Activation et différenciation des cellules B et T, présentation de l'antigène par les cellules B, différenciation des éosinophiles, basophiles et mastocytes, bascule vers une réponse de type Th2
IL5 Prolifération et différenciation des cellules B et des polynucléaires éosinophiles
IL6 Inflammation, différenciation des cellules B, cofacteur de l'hématopoïèse
GMCSF Stimulation de l'hématopoïèse
INFgamma Présentation de l'antigène, antiviral, antitumoral, différenciation des cellules: B, T, CTL et NK

On le voit la réaction "allergique" est intense et complexe (encore ne sont ce là que les principales substances retrouvées et leur principales actions...).

On parle donc d'une "ambiance" cytokinique qui favorisera plutôt tel ou tel effet immunologique.

L'ambiance cytokinique régnant aprés l'activation mastocytaire active globalement les mastocytes et basophiles, attire les polynucléaires éosinophiles, inhibe la réponse de type cellulaire au profit d'une réponse de type Th2 (elle favorise l'apparition de réponses de type allergique).

En conclusion, je dirais que les cellules mastocytaires (et basophiles) sont fort justement qualifiées de cellules "starter" de la réaction d'allergie. Mais elles n'en sont qu'un maillon et elles sont surtout le prélude à une inflammation plus durable et génératrice de nouvelles sensibilisations allergiques...

 

[retour en haut]

 

 

 


Avertissement aux visiteurs : Aucune suite ne sera donnée aux messages demandant un diagnostic ou une conduite à tenir face à certains symptômes. En cas de problème, consulter un médecin est la seule attitude à adopter. Pour toute aide ou assistance complémentaire en cas de maladie grave et/ou rare, renseignez vous auprès de votre médecin et des associations de malades.



   http://allergie.remede.org | m' écrire